Archives mensuelles : octobre 2012

Histoire des grands scientifiques français

 

Si vous êtes amateur d’histoire des sciences, alors vous devez lire l’Histoire des grands scientifiques français de Eric Sartori. Le principe de ce livre est de retracer des biographies d’une trentaine de pages sur les scientifiques qui ont fait briller la science française depuis le 16ème siècle. Certes, le livre peut paraître chauvin au premier abord mais l’auteur se justifie relativement bien dans son introduction au sujet de ce choix. On assiste à quelques hauts et forts « cocoricos » et à l’encensement de Bonaparte mais il faut bien avouer que Napoléon a donné à la France un rayonnement scientifique exceptionnel en son temps, avec entre autre la création de l’école polytechnique sous l’impulsion de Gaspard Monge et d’autres en 1794.

On peut trouver dans ce recueil des mathématiciens (Cauchy, Poincaré…), des médecins (Paré, Bernard…), des physiciens (Pascal, Ampère,…), des chimistes (Lavoisier, Curie…), des naturalistes (Buffon…), des biologistes (Pasteur…) mais nombre d’entres eux sont bien évidemment un mélange de tout cela comme Pierre et Marie Curie pour ne citer qu’eux.

De nombreuses biographies se coupent et se recoupent, surtout autour de Laplace dans la grande époque napoléonienne et cela permet au lecteur de se faire une vision particulièrement large de cette époque stimulante pour la science française. Il est à noter que Laplace est particulièrement encensé par l’auteur mais cela provient du fait que Laplace est peu connu du « français moyen » alors qu’il a été un des plus grands scientifiques français au même titre qu’un Pascal ou qu’un Lavoisier. L’auteur commence d’ailleurs la biographie de Laplace ainsi : « Entre 1750 et 1850, la France connut une floraison de talents et de travaux scientifiques, comme aucune autre nation n’en a connu ou n’en connaitra jusqu’à nos jours. Laplace fut le grand patron scientifique de cette période».

Au congrès de Solvay de 1911, on trouve un quart de français (6 scientifiques sur 24) avec de gauche à droite : Marcel Brillouin, Maurice De Broglie, Jean Perrin, Marie Curie, Henri Poincaré, et Paul Langevin.

 Cet ensemble de biographies relativement courtes donne au lecteur une bonne idée de ce que pouvait être la science et la vie des scientifiques dans la société aux différentes époques avec ses avantages et ses inconvénients. Les aspects scientifiques comme les aspects politiques et sociaux sont abordés de manière agréable et cohérente. On découvre aussi des scientifiques français peu connus et qui sont pourtant à la source de révolutions scientifiques majeures comme Alexis Carrel qui est tout bonnement l’inventeur de la chirurgie vasculaire (le premier à avoir recousu une artère) et l’homme qui a rendu les greffes possibles (il a tout de même eu le prix Nobel mais peu de français le connaissent aujourd’hui).