Ca sert à quoi la Science ?

La plupart des gens, et pas mal en France, disent : « La Science ça sert à rien ! « . Pourquoi disent-ils cela ? Parce que la plupart du temps ils ne savent pas ce qu’est la science ! C’est un problème de communication, et pour ça, en France, on n’est pas très doués…

Une des solutions serait d’intéresser les gens, de leur faire rencontrer des scientifiques, de faire des soirées « sciences-comptoir » dans des bars, d’ailleurs ça existe déjà à Paris, mais je n’ai jamais le privilège d’y participer…. Quand les gens entendent le mot Science, la plupart du temps c’est à côté de « atomique »,  « nucléaire », « radioactif »,  « subventions de l’état » (donc leurs impôts). Tous ces mots là, ils n’aiment pas… C’est parce qu’il ne savent pas que « atomique » et « nucléaire » ça ne veut pas dire « bombe » mais les vrais définitions de ces mots ne sont pas connues du grand public… J’ai fait lire à ma mère les « cahiers du CEA » qui expliquent ce genre de terme et elle m’a répondu qu’elle ne s’attendait pas à ça…

Il faudrait démocratiser cette chose qu’est la science, trouver des solutions, particulièrement pour la Recherche qui est en chute libre… Mais étant pour l’instant pauvre petit étudiant expatrié en Espagne ce n’est pas facile…

Je voudrais donc dire aux néophytes pourquoi la Science existe, pourquoi elle est valable, pourquoi la théorie de la mécanique quantique est plus plausible que la « théorie » (ou plutôt pseudoscience) de l’astrologie…. Quand on trouvera l’actualité de la mécanique quantique à la fin de télé-Z et pas l’horoscope, on sera tous morts depuis longtemps je pense…

Pour en revenir à la question : La Science ça sert à quoi ? Il faut déjà séparer la Science en 2 : La Science fondamentale qui permet de développer des concepts et des théories fondamentaux pour la science appliquée. 

La Science appliquée qui met les résultats des recherches fondamentales au profit d’une application industrielle, de service ou technologique.

En France, le gros problème, c’est la fondamentale, on ne vise pas à long terme alors que c’est cette Recherche qui devrait booster la recherche appliquée. On pourra dire que c’est de la faute à l’économie car le but de nos jours (malheureusement) c’est de faire du pognon !! Mais bon, par exemple aux Etats-Unis, ils arrivent bien à réunir les 2, faire des découvertes fondamentales entraînant directement une application technologique… 

Sinon le but de la Science, des Sciences, c’est d’avoir une meilleure connaissance de notre environnement pour notre savoir personnel en répondant à des questions (comme la philosophie) ainsi que d’exploiter ses ressources pour fournir un meilleur confort de vie.

Ceci étant voilà un exemple : le GPS et la relativité d’Einstein (ou Poincaré je ne rentre pas dans ce débat inutile). Quand Einstein (ou Poincaré) a pondu sa théorie  que tout le monde connaît mais que peu de gens comprennent, on pouvait dire : « Ça sert à rien, à part de faire de meilleures estimations en astronomie ou fabriquer des bombes A… » En gros, pour Mr tout le

monde cette théorie n’avait aucune utilité sauf le E=m.c^2 pour faire croire qu’on est intelligent… Or, lorsque le GPS est apparu, il y avait des erreurs énormes provenant de la dérive des horloges atomiques embarquées dans les satellites… Solution : Mr Einstein l’avait prédit : le temps ne s’écoule pas à la même vitesse dans un satellite qui avance vite très loin du sol que sur notre bonne vieille planète bleue (même si elle est de moins en moins bleue). Donc on apporte une correction sur les mesures de temps en tenant compte de la déformation de l’espace-temps et Hop, ça marche ! Voilà pourquoi Sciences fondamentales et Sciences appliquées sont complémentaires… 

Je vous laisse méditer à ce sujet….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Si tu trouve qu’on est pas tres doués en france pour la communication,tu n’a qu’a changer de pays car personnellement je pense le contraire.On a plein de richesses en france et la communication en fait partie.En tout cas c’est vrai que la science sert a quelque chose,continu toast,ton article est tres bien,je suis sure que tu iras loing…

  2. Moi ce que j’aime par dessus tout c’est les NEUTRINOS. Sentir ces petites particules carresser mon corp, me transcende.

  3. La science peut elle expliquer :
    Pourquoi les kamikazes portent des casques?
    Pourquoi si rien ne colle au tefal, le tefal colle a la poele ?
    Si elle le peut j arrete mon abonnement Mickey Parade et je me met a Science!

  4. J’aime bien ton billet, c’est assez vrai dans l’ensemble, et ce n’est pas vrai qu’en France!Par contre pour le GPS, le corrections concernent la relativite general. C’est le champ de gravitation de la Terre qui est assez fort pour perturbe la course des sattelites. Cet effet est tres faible mais comme on veut une tres grande precision dans la position des sattelites, on doit tenir compte de la premiere correction relativiste.

  5. J’aime bien ta réponse à "ça sert à quoi la science?"Comme tu l’as soulevé, je crois que le problème, c’est que nous tous avons des représentations erronnées de la place de la science dans la société. Elle a souvent été décrite comme une référence absolue en tant que point de vue forcément exact et désintéressé. Heureusement que ce n’est pas le cas! Je suis une scientifique convaincue, et pourtant il m’arrive de lire avec plaisir mon horoscope (oh diable!). Lorsque nous serons tous décomplexés face à la science, nous la consulterons tous comme une réponse possible parmi d’autres, et non comme un passage obligé.

  6. bonjour            j’ai toujours eu un faible pour les sciences malgré mon embarquement vers les arts, ce qui semble incompatible pour la plupart. La part de mystère que la science permet d’aborder ne répond évidemment pas à toutes les questions que l’on formule, plus : elle en rajoute. Par contre beaucoup de techniciens « cartésiens » emploient le mot science en un sens qui ne me parle pas : affirmer de manière péremptoire par la mode du moment aux situations qui se présentent.Il est fort probable que ce sont ces gens qui oblitèrent la ruche bienfaisante de ces « trouveurs » (et non chercheurs comme une tête fouineuse). Ils me font penser aux mêmes avides de pouvoir que les pontes religieux de certaines époques (en Europe parce qu’ailleurs ce n’est pas encore fini…).J’ai personnellement une quête, qui n’est ni à tendance scientifique, ni religieuse mais qui touche tout de même à l’essence humaine et je passe des heures sur la toile à lire et voir des documents sientifiques qui m’éblouissent autant que d’écouter une musique (de Satie par exemple…) ou de regarder une peinture (de Millet ou Van Gogh par exemple…).Merci d’avoir monté ce blog,JLMR