Réflexions Einsteiniennes 1

Bon le jeu est simple : On prend des citations d’Albert (Einstein) qui sont  toutes en générale assez drôles et on essaye de voir ce qu’il y a dedans… Evidemment une citation, c’est un bout de phrase (choc) hors de son contexte donc c’est toujours dangereux à analyser…

J’invite les éventuels lecteurs, à donner également leurs opinions pour d’autres interprétations en commentaire. Je tiens a remercier H.Dugenoud pour m’avoir envoyé un diaporama avec des citations d’Albert, c’est ça qui m’a donné l’idée…

Pour avoir une vue de toutes les citations d’Albert :  

http://fr.wikiquote.org/wiki/Albert_Einstein

Einstein, Dieu, Hasard



Je rappelle avant tout que Albert est issu d’une famille juive et que la religion l’a beaucoup tourmenté, elle a amené beaucoup de questions et aussi beaucoup de motivation dans sa vie.

Dieu et le hasard reviennent sans cesse dans la bouche d’Einstein, on pourrait presque croire qu’il était obsédé par le fait de ne pas trouver Dieu dans ses équations : « Je veux connaître les pensées de Dieu ; tout le reste n’est que détail ». Pour lui l’Univers ne peut être une source de hasard, tout est trop bien agencé : « Ce qui est incompréhensible, c’est que le monde soit compréhensible ». Les mathématiques permettent de décrire la nature, il y a forcément une entité intelligente derrière : « Ce qui m’intéresse vraiment c’est de savoir si Dieu avait un quelconque choix en créant le monde ». Dans cette dernière citation il parle de Dieu comme si il l’avait déjà rencontré. Ce qui est d’ailleurs très étrange c’est que la mécanique quantique est issue en petite partie des travaux d’Einstein sur la théorie des Quanta (qui en l’occurrence l’a récompensée d’un prix Nobel) alors que lui même n’y croyait absolument pas car tout est dépendant de probabilité, donc de hasard, et c’est à cette occasion qu’il cite sa plus célèbre phrase : « Dieu ne joue pas aux dés », la physique quantique était une aberration philosophique et scientifique pour lui. Je pense qu’il serait bien étonné de voir à quel point cette théorie a fait ses preuves et commence à se développer partout. D’un autre côté, ce bon vieux Albert nous a aussi dit « Définissez-moi d’abord ce que vous entendez par Dieu et je vous dirai si j’y crois ». Il est donc en partiel désaccord avec ce que les gens entendent par Dieu.

Mais bon, c’est trop tard pour lui demander ce que lui, il entendait par Dieu… En tout cas, il définissait le hasard à partir de Dieu : « Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito ». Mais ça ne s’arrête pas là, pour Albert, la religion était presque son fer de lance et cette conviction lui donnait la foi pour progresser dans la Science : « J’affirme que le sentiment religieux cosmique est le motif le plus puissant et le plus noble de la recherche scientifique ». On est donc amené à penser que la Science s’arrêtera lorsqu’elle découvrira Dieu : « L’escalier de la science est l’échelle de Jacob, il ne s’achève qu’aux pieds de Dieu ». Personnellement, je pense que, en prenant cette dernière citation en référence,  la Science n’est pas prête de s’arrêter et ne se terminera certainement jamais… Mais je me demande pourquoi les gens qui ont la foi (je ne connais pas trop ce genre de truc, je suis un athée fondamentaliste) pensent que nous avons un but à accomplir au cours de notre vie comme le pensait  Einstein : « En apparence, la vie n’a aucun sens, et pourtant, il est impossible qu’il n’y en ait pas un ! ». Nous pourrions simplement être de petites ‘crottes’ issues d’un formidable hasard de la physique et de la biologie. Cette idée ne me dérange pas, et si on a un but dans la vie, eh bien c’est un but personnel ou un but de survie pour notre espèce. Par exemple essayer d’améliorer la vie sur Terre pour le bonheur des autres en évitant de trop polluer notre planète poubelle pour la préserver dans le futur, c’est ce que j’appelle un instinct de survie de l’espèce. Sinon tout le monde serait égoïste et s’entretuerait (zut ça ressemble un peu à la réalité).

  • Plus

 

Partager l’article : Réflexions Einsteiniennes 1
 
Bon le jeu est simple : On prend des citations d’Albert (Einstein) qui sont toutes en générale assez drôles et on…

2 réponses à “Réflexions Einsteiniennes 1

  1. Alors la je dois dire Ben que tu m’as permis d’apprendre pleins trucs, je ne savais absolument rien en ce qui concerne toutes ces citations d’Einstein.
     

  2. Selon une nuée de sites web, Einstein aurait dit « Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito ». Mais dans quelle oœuvre ou dans quelles circonstances ? Ce n’est précisé nulle part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.