Wolfram : un moteur de calcul de connaissances !

Un nouveau site vient de voir le jour sur la toile : Wolfram
Alpha
. A priori, rien d’exceptionnel, mais le principe et l’efficacité de ce « moteur » m’a plutôt impressionné… Evidement, il n’a pas réponse à tout, mais quand même… Quand on tape « Dieu » (God anglais) on apprend que « god » est le 486ème mot le plus cité en anglais à l’écrit et le 273ème mot le plus cité à l’oral (un mot sur 3300) mais Wolfram ne nous dit pas qui il est et s’il existe…

Je me suis retrouvé un peu bête la première fois devant la barre de recherche, je ne savais pas quoi taper alors j’ai essayé simplement « helium » et le site m’a donné sa place dans le tableau périodique des éléments avec toutes les propriétés atomiques, chimiques, thermodynamiques et magnétiques de l’hélium avec ses isotopes de manière joliment présentée avec toutes les unités configurables, plutôt pas mal, mais bon, rien d’extraordinaire non plus (j’aurais été impressionné qu’il me donne la variation de chaleur spécifique en fonction de la température). J’ai également tenté « helium phase diagram » et il m’a fourni un beau diagramme de phase de l’hélium (nettement mieux que ceux qu’on trouve habituellement sur le web).

 

Le site se définit comme un moteur de calcul des connaissances (computational knowledge engine). En gros, c’est un peu une sorte de moteur de recherche comme Google mais Wolfram permet de calculer tout ce qui peut être calculé à propos de n’importe quoi, c’est le site qui le dit : make it possible to compute whatever can be computed about anything. Désolé, le site est uniquement en anglais pour l’instant.

Wolfram fournit un résultat unique comme une encyclopédie, contrairement à un moteur de recherche classique qui fournit une quantité impressionnante de sources où l’on peut souvent se perdre. L’idée est de faire une requête sur une question, quelle qu’elle soit et d’y répondre le mieux possible. Les questions peuvent être évidemment scientifiques mais pas seulement, Wolfram répond aussi à des questions de géographie, de musique, de sport, d’histoire, etc. Bref, c’est un peu comme un super Quid. La réponse est ensuite téléchargeable en format pdf.

Etant proche de la Suisse et aimant le gruyère, j’ai donc tenté de connaitre la densité du gruyère suisse, j’ai donc tapé « cheese gruyère density » et Wolfram m’a répondu sans ciller 0,92 g/cm3:

L’algorithme utilisé par Wolfram utilise pas moins de 5 millions de lignes de codes écrites en langage Mathematica pour ceux qui connaissent, sans commentaires…. Le tout est relié à une base de données qui contient (selon le site) environ 10 milliards d’entrées et plus de 50 000 types d’algorithmes et de modèles. J’ai également tenté de taper la ville où j’habite (Gex) et j’ai eu ma réponse :

Il y a également, toutes les possibilités de calcul de manière formelle comme dans Mathematica. J’ai tapé « cos(2x) + sin(x) + tan(x)^2 » et Wolfram m’a répondu pleins de choses, entre autres :

En revanche, des déceptions, je n’ai rien trouvé en tapant : superfluid helium, Euler flow et Théodulf (évêque d’Orléans pendant la Renaissance carolingienne).

 A vous de jouer maintenant en vous amusant un peu avec ce nouvel outil du web: http://www39.wolframalpha.com/

4 réponses à “Wolfram : un moteur de calcul de connaissances !

  1. mais alors… le gruyère (sans trous) flotte?

  2. Vraiment très pratique comme outils, je ne connaissais pas du tout. j’ai rapidement testé et il est vrai que les infos fournies sont assez complètes pour un temps de recherche record !Donc merci pour l’info !

  3. Vraiment incroyable !

  4. c’est tres interessant merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.